Saint-Sever : un nouveau souffle pour le musée

Depuis 2016, le musée d’art et d’histoire du Cap de Gascogne connaît une grande période de rénovation pour se remettre au goût du jour. Avec l’ouverture d’une nouvelle aile dédiée à l’histoire de l’abbaye et du duché de la ville au Moyen Âge, il est temps de revenir sur ce musée landais situé dans le couvent des Jacobins à Saint-Sever.

Texte : Marion Berho

Le cloître des Jacobins vue de nuit
Le cloître des Jacobins où est installé le musée du Cap de Gascogne de Saint-Sever ©Mairie de Saint-Sever

Le musée du Cap de Gascogne de Saint-Avertin occupe le premier étage d’un ancien couvent fondé en 1280 par l’ordre des Dominicains. C’est Éléonore de Castille, épouse du roi d’Angleterre Édouard Ier au pouvoir lors de l’invasion anglaise de la région, qui en est à l’origine. Détruit en partie par les troupes de Gabriel 1er de Montgommery (1530-1574) lors des guerres de Religion, le cloître est restauré au XVIIe siècle dans le style roman languedocien qu’on lui connaît aujourd’hui et qui est composé de briques roses et de pierres. Si les moines en sont chassés à la Révolution, le couvent reste actif et devient un véritable lieu de vie, tour à tour école, collège, dépôt, caserne de pompiers, douches municipales, marché au gras et école d’agriculture.

Un musée dédié à l’archéologie

C’est en 1970 que la Ville de Saint-Sever souhaite en faire un centre culturel avec un musée. Ce projet est relayé par le monde associatif, par l’intermédiaire du Groupe de recherche archéologique de Saint-Sever (GRASS), soutenu par Paul Dubedat (1920-2016), adjoint au maire délégué aux affaires culturelles et à la conservation du patrimoine de 1971 à 1989. Après deux ans de travaux, le musée dédié à l’archéologie s’installe en 1980 dans les ailes nord et ouest du premier étage de l’ancien couvent. Mis à part des expositions temporaires, le musée reste figé dans le temps et devient inadapté aux attentes du public.

Chapiteau polychrome de l'abbatiale de Saint-Sever
Chapiteau polychrome de l’abbatiale de Saint-Sever ©Mairie de Saint-Sever

Le musée du Cap de Gascogne, un atout pour la ville

Le renouveau du musée du Cap de Gascogne de Saint-Sever s’amorce en 2016 par une exposition organisée par la Ville sur l’inventaire général de la région Nouvelle-Aquitaine, puis concrétisé par l’embauche d’une responsable du musée en 2017. Un nouveau projet scientifique et culturel définit le musée comme une passerelle vers les richesses patrimoniales du territoire et plaçant le public au cœur de ses préoccupations. Une action très volontaire malgré les moyens limités d’une ville de 5000 habitants. Le musée s’est ainsi rapidement tourné vers des partenaires, comme la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC), le Département des Landes, la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (UPPA) et la Communauté de communes Chalosse Tursan.

Pour lire la suite…